Le troisième monde de la Russie

Un jour, quelqu’un nous a expliqué qu’en Russie, il existe trois mondes : celui de Saint-Pétersbourg, celui de Moscou, et celui du reste du pays.

Après avoir découvert la grandeur de Saint-Pétersbourg, puis la richesse de Moscou, nous voici donc désormais dans le troisième monde de la Russie : la campagne. Nous avons bien sûr déjà expérimenté cette partie du pays, dans les petits villages séparant Saint-Pétersbourg de Moscou, et les douloureux souvenirs que nous en gardons nous font appréhender notre entrée dans l’Est du pays.

Lire la suite

De Saint-Pétersbourg jusqu’au Transsibérien : quand tout se gâte

Le début de notre séjour en Russie s’est déroulé de façon si agréable, que nous étions impatients de découvrir ce qui nous attendait par la suite. Mais notre chance a tourné à la seconde où nous avons quitté Saint-Pétersbourg.

Déjà, nous devions quitter cette ville, et ce fut loin d’être une partie de plaisir !

Lire la suite

Un très bon départ en Russie

Le 27 août 2016, pour la première fois, nous quittons l’Union Européenne avec la certitude de ne pas y revenir de sitôt ! C’est aussi la première fois que nous passons une véritable frontière, avec un poste de douane.

Et traverser une frontière par la voie terrestre est très différent que de la passer par la voie des airs. En effet, en compagnie d’Olga et André, nos deux amis Russes qui nous ont prit en auto-stop quelques mètres avant la frontière, nous attendons plus de 45 minutes dans la voiture avant de pouvoir faire notre demande d’entrée. Mais le temps de remplir tous les papiers demandés par la douane (comme personne ne parle anglais, ce n’est pas évident !) et que la voiture soit fouillée, nous passons en tout plus de 2 heures avant de pouvoir enfin entrer en Russie. Lire la suite

Dernier passage en Finlande

Nous arrivons à Helsinki en fin d’après-midi, après une semaine passée en Estonie et Lettonie. A peine descendus du ferry, nous nous rendons directement à l’agence de voyage afin de récupérer enfin nos VISAS pour la Russie. Comme promis, les VISAS nous attendent déjà, et c’est un soulagement de les tenir enfin en main, après tant de temps et de galères pour les obtenir !

Lire la suite

Au cœur de l’indépendance balte

Après notre visite de Riga et les belles rencontres faites à Jurmala, nous voici de nouveau sur la route afin de retourner vers l’Estonie. A la sortie de la capitale, où nous sommes déposés par Pavel et Alex, nos amis de Jurmala, nous attendons seulement 15 minutes avant de monter dans la voiture d’une mère et de ses 2 enfants. Malheureusement elle nous dépose à peine 15 kilomètres plus loin, sur un spot horrible à l’insertion d’une nationale.

Lire la suite

Estonie et Lettonie : la surprise balte !

Le jour des 25 ans de Florine, nous empruntons le ferry en direction de l’Estonie, afin de patienter le temps que nos VISAS Russes soient créés à Helsinki.

Nous passons environ 3 heures dans ce ferry. Comme sur un bateau de croisière, nous avons accès aux magasins de cosmétiques hors de prix, aux restaurants et aux bars à ambiance avec concert gratuit.

Lire la suite

Notre visite chez le Père Noël en Finlande

Après les excellents moments passés en Norvège, nous faisons notre entrée en Finlande, dans la voiture de deux Somaliens qui nous déposent dans le village juste de l’autre côté de la frontière : Karigasniemi. A ce moment-là, nous n’avons alors aucune idée de ce à quoi peut bien ressembler ce pays dont on ne connaît pas grand-chose en France. Y a-t-il quelque chose à visiter ? Les finlandais sont-ils ouverts d’esprit ?

Lire la suite

Rencontre avec les Samis de Norvège

Après avoir quitté les îles Lofoten, nous sommes déposés à Evenskjer par nos deux amis Espagnols. Et cette fois-ci nous savons que nous ne les retrouverons pas une troisième fois sur la route, puisqu’ils prennent l’avion le lendemain matin pour rentrer en Espagne.

Nous reprenons donc le stop sous un froid glacial. En effet, depuis que nous avons quitté les Lofoten, nous avons perdu à la fois le beau soleil, mais également plus d’une dizaine de degrés en quelques heures. Et le vent glacial s’engouffre dans chaque parcelle de notre corps, ce qui rend l’attente vraiment difficile. Heureusement pour nous, nous n’attendrons que 15 minutes avant qu’un jeune, Alex, ne nous dépose à Bjerkvik. Lire la suite