En pleine nature dans les Gorges de Taroko

Notre première journée d’auto-stop sur la côte Est de Taïwan n’est pas de tout repos. Les voitures s’arrêtent vraiment très facilement, mais soit les chauffeurs ne nous emmènent pas sur la bonne route, soit ce n’est que pour de petites distances. Alors qu’on est au bord de la route avec le pouce levé, un couple s’arrête même en scooter à quelques centaines de mètres devant nous, simplement pour nous prendre en photo ! On se sent vraiment comme des bêtes de foire…

Lire la suite

Du dépaysement dans le sud de Taïwan

Après déjà plus de 10 jours passés à Taïwan (pendant lesquels, on l’avoue, on n’a pas fait grand-chose !) nous continuons notre descente vers le sud de l’île, avec une escale à Tainan, que nous rejoignons avec quatre voitures différentes, toutes attendues pendant 10 minutes maximum. Après réflexion, Taiwan aura d’ailleurs été l’un des meilleurs pays pour faire de l’auto-stop, tous pays confondus.

Le problème c’est qu’on arrive à Tainan alors qu’il fait déjà nuit. On n’a pas fait de demandes Couchsurfing ce soir-là, car la ville étant située à plus de 150km de Sun Moon Lake (d’où nous sommes partis le matin), on n’était pas sûr de pouvoir y arriver en une seule journée. Mais c’était sans compter sur l’incroyable générosité des Taïwanais, qui comme les Japonnais font souvent de gros détours rien que pour nous emmener à destination !

Lire la suite

Taïwan : la compensation chinoise

Lors des articles sur la Mongolie, on avait évoqué les problèmes rencontrés pour la demande de VISA Chinois, qui nous avaient empêchés de pouvoir entrer dans le pays. A l’époque nous étions très déçus de ne pas pouvoir nous y rendre. Mais après la Corée du Sud et le Japon (que l’on ne regrette absolument pas d’avoir visité à la place de ce gigantesque pays), c’est à Taïwan, ou « République de Chine » que nous faisons notre entrée. Et finalement, même si on n’est pas tout à fait en Chine, on s’attend à être malgré tout projeté dans ses coutumes et modes de vie si particuliers. Mais ne dites jamais à un Taïwanais qu’il est Chinois, il risquerait de très mal le prendre !

Dès notre arrivée, cette sensation, pas si désagréable que ça, d’être entrés dans un territoire quasiment inconnu nous prend aux tripes.

Lire la suite