L’Angleterre : un brin de magie et beaucoup de galères

Nous arrivons à Birmingham en fin d’après-midi, le 15 août 2017, après avoir passé la journée dans le bus qui nous a fait traverser la frontière entre l’Ecosse et l’Angleterre. A notre arrivée à la gare routière, nous sommes attendus avec impatience par Peter, notre hôte Thaïlandais, contacté via Couchsurfing, qui nous accueille à bras ouverts. Nous reprenons un bus pour nous rendre chez lui, et nous commençons à faire connaissance avec ce joyeux personnage qui semble réellement heureux de nous accueillir.

Lire la suite

L’Ecosse, mais pas trop

Durant les 6h que durent notre vol entre New York et Edimbourg, nous avons largement le temps de penser à notre voyage, puisque nous ne parvenons pas à fermer l’œil. Sommes nous vraiment conscients de rentrer en Europe, de n’être plus qu’à quelques semaines du retour à la maison ? D’être loin de l’Amérique du Nord, et encore plus de l’Asie, que nous ne reverrons pas avant plusieurs années, voire jamais ? Pas sûr. La perspective de pouvoir se reposer bientôt dans notre lit, sans avoir à chercher de la nourriture et un toit, reprendre un train de vie routinier n’est pas pour nous déplaire. Et pourtant, nous redoutons ce retour à la vie normale. Les journées risquent d’être longues, dénuées d’intérêt, vides de sens. Notre esprit alterne entre ces deux sentiments, et nous sommes bien incapables de dire lequel est le plus fort…

Lire la suite