Helsinki, et nos déboires avec le VISA Russe

Après 5 heures de bus, et la déception d’avoir pris le premier transport en commun routier de notre voyage (après tout de même 3 mois à voyager uniquement en auto-stop), nous arrivons dans la ville de Jyvaskyla pour l’heure du repas. Nous y restons très peu de temps, la ville n’étant pas particulièrement magnifique.

dscn9815

Le centre-ville de Jyvaskyla

dscn9821

Il est arrivé là tout seul ?

Puis, nous reprenons le stop pour rejoindre Helsinki. Malgré le fait que nous ayons déjà parcouru un long trajet avec le bus ce matin, il nous reste tout de même plusieurs centaines de kilomètres avant de rejoindre la capitale.

Nous ne perdons donc pas de temps et nous nous installons au bord de la route. Mais malheureusement, c’est toujours lorsque l’on a un objectif à atteindre, que l’auto-stop ne joue pas en notre faveur ! Nous attendons donc plus de 2 heures avant qu’un homme ne s’arrête à côté de nous, pour nous conduire à seulement quelques kilomètres. A ce nouveau spot, nous n’attendons cette fois que 5 petites minutes, avant de monter dans la voiture de Jani, avec qui nous passons le restant de l’après-midi puisqu’il nous conduit enfin jusqu’à Helsinki !

Nous avons parcouru beaucoup de kilomètres ce jour-là, et c’est un peu fatigués que nous commençons à chercher une maison dans les faubourgs d’Helsinki, dans un petit quartier vraiment très mignon, très loin de l’image que l’on se fait d’une capitale !

Et dès la première maison à laquelle nous demandons…quelle surprise ! Nous tombons nez à nez avec une famille de français : François et ses enfants, qui vivent ici depuis quelques années. Il nous autorise à planter la tente dans son jardin, et à venir partager le barbecue qu’il organise avec quelques amis étrangers. Nous passons une très bonne soirée avec eux, et nous nous régalons avec leur barbecue.

dscn9823

François le français !

Le lendemain matin nous prenons notre petit déjeuner avec François. Nous ne revoyons pas le reste de la famille, mais nous souhaitons partir tôt afin d’entamer la partie qui sera peut-être la plus compliquée de notre voyage : la demande de VISA Russe !

Ce matin-là, nous souhaitons nous rendre à l’ambassade de Russie à Helsinki, afin de nous renseigner sur les démarches à effectuer pour obtenir le VISA. Mais nous ne nous attendions pas à passer un si mauvais moment !

dscn9849

Au moins, le chemin pour aller à l’ambassade est mignon !

Déjà, nous devons marcher une dizaine de kilomètres afin de rejoindre le centre-ville d’Helsinki. Puis, nous prenons plus d’une demi-heure à trouver l’ambassade, perdue au milieu d’une ruelle. Et une fois devant le portail d’entrée, impossible de rentrer dans l’ambassade ! Nous restons plusieurs minutes à parlementer par interphone avec des personnes ne parlant pas un mot d’anglais, et ne faisant aucun effort pour essayer de nous comprendre.

Plusieurs russes passent devant nous, et entrent dans l’ambassade sans aucun problème tandis que l’on nous fait patienter pour des raisons inconnues. Après plus d’un quart d’heure, une femme sort dans la cour de l’ambassade, et nous tend à travers le portail un petit papier avec un numéro de téléphone. Nous comprenons que pour faire la demande de VISA, nous devons appeler à ce numéro, par lequel nous pourrons apparemment parler à des anglophones.

Nous nous éloignons donc pour téléphoner, au calme dans un parc. Malheureusement, à l’autre bout du fil, la femme ne parle pas plus anglais qu’à l’ambassade. Nous comprenons tout de même que nous devons lui envoyer un mail avec notre demande ainsi qu’avec nos numéros de passeports.

Une fois le mail envoyé, nous recevons une réponse avec un rendez-vous fixé à l’ambassade dans deux jours, où nous devons nous présenter avec tous les documents demandés. Nous avons donc désormais le temps de nous reposer, ainsi que de visiter le centre-ville en attendant notre rendez-vous. Même si cela signifie que du coup, nous restons bloqués à Helsinki un peu plus longtemps que prévu.

dscn9827

La place centrale d’Helsinki

Nous partons donc à la découverte de cette ville sous un très beau soleil.

dscn9826

La cathédrale luthérienne d’Helsinki

Ayant encore en tête le reste du pays, totalement plat et pas vraiment intéressant, nous nous attendions à une ville entièrement dénuée d’intérêt. Mais il faut bien avouer que pour une fois, la capitale est moins pire que ce que l’on imaginait. Les bâtiments sont assez jolis à voir, et le quartier du port, très animé avec son petit marché, est très agréable.

dscn9834

Le quartier du port

Le temps de nous poser devant une église pour manger, nous envoyons un SMS à Outi, rencontrée à Oulu, afin de lui demander si elle n’aurait pas des contacts pour nous à Helsinki. Et quelques minutes plus tard, nous recevons une réponse positive ! Nous sommes attendus chez Maarjana ce soir, une amie de Mario, la fille d’Outi.

Maarjana habitant à plusieurs kilomètres au Nord d’Helsinki, à Vantaa, nous tentons de rejoindre son appartement en stop. Mais les trois spots auxquels nous tentons de trouver une voiture sont beaucoup trop mauvais. A une heure du rendez-vous avec Maarjana, nous sommes donc contraints de nous y rendre en bus, en payant presque 7€ pour deux, pour une dizaine de kilomètres seulement ! Jamais nous n’aurions pensé payer si cher pour monter dans un bus local !

Et une fois arrivés au terminus…nous nous rendons rapidement compte que nous nous sommes trompés de bus, et que nous sommes à plus de 2km de son appartement ! Mais heureusement pour nous, Maarjana se proposera très gentiment pour venir nous chercher.

Nous passons une très bonne soirée avec elle ainsi qu’avec sa sœur Juulia. Nous en profitons également pour nous remplir le ventre avec un excellent poulet grillé, repas que nous n’avons pas eu l’occasion d’apprécier depuis beaucoup trop longtemps !

dscn9840

Très bonne soirée avec Maarjana et Juulia à Vantaa

Nous nous arrangeons avec elle pour rester 2 nuits, afin d’attendre notre rendez-vous à l’ambassade. Elle accepte avec plaisir et nous laisse l’accès à son appartement le lendemain, ainsi qu’à son frigo pour le petit déjeuner. Nous prenons le temps de nous reposer avant de partir en direction du centre commercial, à quelques minutes à pied. Nous devons nous occuper des documents nécessaires pour l’ambassade : faire des photos d’identité, et imprimer des documents. Malheureusement, les photomatons ne nous proposent que 4 photos pour la somme de 10€ ! Et impossible de trouver une imprimante publique, hormis à la bibliothèque, mais nous devons être membre.

Nous avons de plus un problème supplémentaire : nous avons besoin d’une lettre d’invitation pour pouvoir entrer en Russie. Malheureusement, l’hôtel que nous avons réservé il y a plusieurs jours à Vyborg, juste de l’autre côté de la frontière, devait normalement nous envoyer cette lettre, mais ne l’a pas fait. Personne ne décroche lorsqu’on les appelle, et les autres hôtels annulables que nous avons réservés en dernier recours, uniquement pour obtenir cette lettre, ne nous répondent pas non plus.

Nous rentrons donc chez Maarjana afin de décaler notre rendez-vous à l’ambassade sur internet, pour pouvoir se donner le temps d’obtenir tous les documents. Mais de nouveau, un problème se présente : il est impossible de décaler le rendez-vous, et trop tard pour l’annuler.

Ce problème supplémentaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Nous choisissons donc de changer entièrement nos plans. Nous envoyons un mail à la femme que nous avons eu par téléphone, afin de lui expliquer que nous ne pourrons pas nous présenter au rendez-vous demain matin.

Et nous décidons d’aller dans une agence spécialisée afin de demander ce VISA. Nous allons payer beaucoup plus cher, mais au moins nous n’aurons pas besoin d’avoir une lettre d’invitation (puisqu’ils la fournissent) ni besoin d’imprimer les documents.

Nous laissons donc cette histoire à demain, et profitons d’une nouvelle soirée avec Maarjana.

dscn9844

Toujours de très bons moments avec Maarjana

Nous cuisinons pour elle des crêpes, puis nous partons nous balader dans les alentours : au bord d’une très jolie rivière ainsi qu’au sommet d’un belvédère, avec la vue sur Helsinki et ses faubourgs.

dscn9843

Petite balade du soir…

Nous passons de nouveau une très bonne soirée avec elle. De plus, elle nous donne une très bonne idée pour la suite de notre voyage. En effet, nous savons qu’avec l’agence spécialisée nous avons une semaine d’attente avant de récupérer notre VISA. Nous n’avions aucune idée de ce que nous allions bien pouvoir faire durant cette semaine à Helsinki. Mais Maarjana nous donne la très bonne idée de profiter de cette semaine pour visiter l’Estonie, la Lettonie, ainsi qu’éventuellement la Lituanie. Les trois pays se visitent très rapidement, et nous pouvons les rejoindre directement d’Helsinki grâce à un ferry.

De plus, Maarjana nous trouve un logement dans le centre d’Helsinki chez des amis à elle, afin de nous éviter de revenir ici demain soir, et de nouveau payer un prix exorbitant pour le bus.

Nous lui faisons donc nos au revoir le soir-même, puisqu’elle part travailler très tôt le lendemain matin. Nous nous levons à 8h et tentons de faire du stop afin de rejoindre Helsinki. Malheureusement, la pluie n’a pas cessé depuis hier, et les spots où nous nous arrêtons ne sont vraiment pas les meilleurs que nous ayons eu. Impossible de trouver une voiture, elles roulent beaucoup trop vite et n’ont pas le temps de nous voir ! Nous sommes donc contraints de prendre de nouveau un bus…

Nous nous rendons directement à l’agence, et nous y passons à peine 10 minutes ! L’agence nous permet même de faire 6 photos d’identité pour 10€ ! Au total, nous avons beau payer la somme de 180€, nous nous sentons au moins débarrassés de ce problème administratif qui nous auras bien embêté !

Après être sortis de l’agence, nous nous baladons de nouveau dans la ville avant de frapper à la porte d’Otto et de Sarah, les amis de Maarjana, qui nous attendent pour 18h !

dscn9856

Elles sont déjà un peu différentes de chez nous…

dscn9870

A l’intérieur d’une église souterraine !

Otto est médecin et parle couramment français, Sarah a un poste très important dans une ONG militant pour les droits des hommes et des femmes. Nous passons une excellente soirée avec ce jeune couple vraiment très gentil et possédant beaucoup de connaissances sur tous les domaines.

dscn9873

Otto et Sarah : les gentils intellectuels

Nous sommes déçus de ne pouvoir rester plus longtemps avec eux, mais nous avons réservé un ferry à destination de Tallinn le lendemain matin.  Nous nous couchons donc de bonne heure. Le lendemain, nous nous levons avant eux, et nous partons sans les revoir. Mais nous savons qu’à notre retour, dans une semaine, nous sommes de nouveau les bienvenus pour dormir chez eux !

Nous rejoignons le port à pied, à environ une heure de marche de leur appartement, sous une pluie torrentielle !

Nous sommes bien contents d’arriver au port, et de pouvoir s’abriter dans le ferry, ressemblant par ailleurs beaucoup plus à un bateau de croisière.

Nous nous dirigeons donc désormais vers un pays dont nous ne connaissons rien et qui n’était pas du tout prévu. Nous n’avons aucune idée d’à quoi peut bien ressembler l’Estonie, mais nous sommes vraiment très heureux de pouvoir entrer dans un pays baltique, où sûrement très peu de touristes se rendent chaque année !

6 réflexions au sujet de « Helsinki, et nos déboires avec le VISA Russe »

  1. Bonjour !
    Nous sommes un couple de français voyageant à vélo. Nous nous sommes sur notre route pour la Russie, et nous passons par Helsinki pour obtenir nos visas. Pourriez-vous me donner le nom de l’agence par laquelle vous êtes passé ? Merci !
    Marlène et Vincent

    • Bonjour à vous, et merci d’avoir laissé un commentaire sur notre site !

      A Helsinki nous sommes passés par l’agence « Rustravel » au 12 Tehtaankatu (ou 12 Fabriksgatan, comme il existe toujours deux noms différents pour les rues en Finlande…). C’est la moins chère que l’on ait trouvé et ils sont très efficaces !

      Nous vous souhaitons bon courage pour la Russie ! Vous êtes très courageux d’entreprendre ce pays à vélo.

      Bonne journée !

      Julien et Florine

      • Merci pour votre réponse !
        nous allons finalement passer par VFS Global sur les îles Åland, qui nous retransmettront les passeports avec les visas à Helsinki: Verdict lundi à 10h à l’ouverture de l’agence à Mariehamn 😉
        Bon voyage !!!

        • Nous sommes vraiment contents de voir que vous avez trouvé une solution ! En espérant que cela fonctionnera comme vous voulez. Bonne chance pour votre voyage, et félicitations pour votre courage de le faire à vélo !

    • Merci à vous la famille Rosay ! On vous souhaite également (avec un peu de retard…) un joyeux noël et une très bonne année 2017 !
      Merci de continuer à nous suivre autour du monde.
      Bisous à tout le monde et à bientôt !
      Florine et Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *