Histoires de fantômes en Suède

Après notre visite de Kalskrona et du Sud de la Suède, nous nous dirigeons désormais vers la capitale : Stockholm. Sur la route, nous sommes déposés dans la ville de Kalmar par deux réfugiés syriens. Nous ne retiendrons de Kalmar que le magnifique château, que nous ne pourrons malheureusement pas visiter car payant.

DSCN8804

Le château de Kalmar

Nous quitterons donc rapidement cette ville, puis nous monterons dans plusieurs véhicules, y compris un camping-car Finlandais, avant de nous retrouver dans le petit village de Pataholm.

DSCN8822

Petit centre de Pataholm

Nous visiterons le petit centre-ville, vraiment très mignon, avec l’impression d’avoir pénétré dans un village fantôme.

DSCN8824

Comme dans un village fantôme…

DSCN8823

Les boîtes aux lettres suédoises

Nous chercherons à planter notre tente le long du lac, mais celui-ci étant entièrement privé, nous serons contraints à reprendre le stop pour chercher un autre endroit. Finalement, nous passerons la soirée à côté des ruines d’un ancien monastère où nous planterons la tente (le camping sauvage étant autorisé partout en Suède).

DSCN8834

Nuit avec les fantômes de moines suédois

Le lendemain, nous reprenons le stop en direction de Vastervik. Une fois de plus nous ne retiendrons pas grand-chose de cette ville, hormis le port et une unique petite rue très sympathique et colorée.

DSCN8836

Le petit port de Vastervik

DSCN8846

Ruelle colorée à Vastervik

Nous voici donc de nouveau sur les routes en direction du Nord. Nous y rencontrons Hans, retraité de 79 ans qui nous invitera à passer la nuit dans son manoir du 19ème siècle de 300m², resté tel quel depuis sa construction.

DSCN8861

Surement encore des fantômes dans ce manoir du 19ème siècle

Hans y vit seul d’Avril à Octobre, hormis les quelques semaines où ses enfants et petits-enfants viennent lui rendre visite. La maison n’ayant pas d’eau courante, cela signifie pour nous : les toilettes dans la nature, ainsi que la douche dans la mer baltique au pied de la maison (particulièrement froide…).

DSCN8865

La douche dans la mer baltique

Mais nous passerons une très bonne soirée avec Hans, sa petite fille Frida et son petit ami Andreas, à manger des fraises au chocolat, de la glace et des marshmallows. Le lendemain nous ne nous lèverons qu’à midi, l’occasion pour nous de rattraper quelque peu notre retard de sommeil. Nous prendrons un petit déjeuner assez copieux avant de dire au revoir à nos hôtes.

DSCN8857

Au bord de l’eau avec Hans

Puis nous passerons l’après-midi à attendre une voiture, pour une fois sous le soleil. Nous nous trouvons en effet sur une route très peu passante, et il n’est pas rare de rester 10 voire 15min sans apercevoir la moindre voiture. Après plusieurs heures nous trouvons finalement un conducteur qui acceptera de nous emmener jusqu’à Gamleby, ville dénuée de tout intérêt. Nous reprenons donc immédiatement le stop. Nous attendrons 1h à chaque spot qui suivra, puis nous nous retrouvons à frapper aux portes à Aby, alors qu’il est déjà 20h. Heureusement pour nous, dès le deuxième essai nous serons autorisés à planter la tente dans le jardin de Georg, retraité vivant seul et ne parlant pas Anglais.Il nous offrira un bon repas avant de nous conduire le lendemain matin à Norrkoping.

DSCN8875

Georg, le non anglophone bien sympathique

Norrkoping se classera dans la même catégorie que la plupart des villes suédoises que nous avons eu l’occasion de visiter pour le moment : mignonne mais sans plus. Nous ne retiendrons de cette ville que la compétition sportive nationale ayant lieu à ce moment-là. Nous pourrons y observer des matchs de volley ball, des courses de kayak ou encore de paddle etc…

DSCN8876

Des milliers de cactus à Norkkoping

Nous n’y resterons pas longtemps, puis nous reprenons le stop à la sortie de la ville. Nous serons déposés à Nykoping, petite ville cette fois-ci vraiment mignonne, avec une petite rivière la traversant de part en part.

DSCN8881

Le centre de Nykoping

DSCN8883

Le port de Nykoping

Le soir, après 5 ou 6 essais, nous sommes acceptés chez Kenneth et Annelie où nous planterons la tente dans le jardin. Nous passerons la soirée avec eux ainsi qu’avec leur fils Linus et sa copine Emma, autour d’un très bon repas fait de frites et de viande, puis devant la finale de l’Euro 2016.

DSCN8886

Soirée autour du football

Finalement, Annelie et Kenneth nous prépareront un lit à l’intérieur de la maison. Nous laisserons donc la tente vide dans le jardin pour la nuit.

DSCN8887

Excellente soirée avec Linus, Emma, Annelie et Kenneth

Le lendemain, nous aurons droit à un très bon petit déjeuner avant de quitter nos hôtes avec qui nous aurons passé un très bon moment. Nous nous dirigeons en direction de Trosa, petit village conseillé par bon nombre de Suédois rencontrés sur la route. Nous nous arrêterons également à Studsvik, zone également conseillée par un de nos chauffeurs et que nous ne regretterons pas.

DSCN8899

Le paradis est à Studsvik

Studsvik est un ensemble de magnifiques petites îles, reliées entre elles par des ponts accessibles uniquement aux piétons, et entourées d’une eau turquoise qui donne très envie de se baigner !

DSCN8898

Quand on n’a pas de maillot de bain…on trempe juste les pieds !

DSCN8895

Les petites îles de Studsvik

Malheureusement pour nous, un gros orage nous obligera à écourter notre visite et à nous abriter avant de finir totalement trempés. Nous serons obligés de faire de stop actif sur le parking afin de ne pas nous retrouver seuls au milieu de nulle part une fois que toutes les voitures seront parties (la route principale se situant à plusieurs kilomètres). Nous rejoindrons finalement Trosa sous le soleil, ce qui nous permettra d’apprécier ce magnifique petit village très coloré, où certaines rues semblent tout droit sorties d’un film…

DSCN8909

Le centre de Trosa

DSCN8911

Les maisons rouges typiques de Suède

Nous y subirons de nouveau une averse qui nous trempera en quelques secondes, avant de rouler bien au sec en direction de Jarna, à quelques kilomètres de Stockolm, où nous chercherons désespérément un logement pour la nuit. Malheureusement, les refus s’enchaîneront. Mais après environ 25 portes fermées, nous serons accueillis à bras ouverts chez Christopher, expatrié Américain, prof et musicien qui nous fera l’honneur de jouer quelques morceaux au piano durant le repas, en ambiance « piano-bar » très appréciable.

DSCN8915

Soirée américaine avec notre ami Christopher

Le lendemain, pas d’auto-stop pour nous. Nous dérogeons quelque peu à notre principe de voyage et nous rendons à la gare avec Christopher, où nous prenons un forfait de 72h pour l’ensemble des transports en commun autour de Stockholm. Ayant trouvé un logement par le biais du site internet « Couchsurfing », et devant nous rendre de l’autre côté de la capitale, à plusieurs dizaines de kilomètres, il est impossible pour nous de faire autrement. Nous ne pouvons faire d’auto-stop dans la capitale, et ne restant que 2 nuits chez notre hôte, nous ne pouvons perdre de temps à faire de l’auto-stop chaque matin en direction de la ville.

C’est donc en train que nous rejoignons la capitale, alors que le soleil n’est toujours pas décidé à faire son apparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *